OUVERTURE SøSTRENE GRENE À TOULOUSE

DÉCOUVERTE, SHOP
SONY DSC
Vendredi a eu lieu au centre commercial Fenouillet l’ouverture du premier Søstrene Grene dans la région Toulousaine. Et alors? me diriez-vous, qu’est ce que ça a de si génial pour en faire un article dédié? Laissez-moi vous expliquer.
Søstrene Grene est une marque danoise née en 1973. L’histoire de la marque tourne autour de la légende de deux soeurs Anna et Clara qui penseraient et désigneraient tous les produits proposés. Entre nous, je pense que c’est clairement du marketing même si j’aimerais vraiment que ces Anna et Clara aient existé un jour 😉.
Mais Søstrene Grene, c’est quoi? C’est tout simplement une boutique de déco et d’accessoires qui est en train de se développer sur tout le territoire français. J’aime la comparer à HEMA, ce n’est pas du tout le même style mais on peut y retrouver des produits semblables, et surtout, dans le même ordre de prix. D’ailleurs, voici pour moi les 3 qualités de Søstrene Grene :
1 – Le stock est renouvelé hebdomadairement. Søstrene Green fait parti de ces boutiques où on trouvera toujours quelque chose de nouveau à chaque visite. On peut se permettre de s’y rendre toutes les semaines sans s’ennuyer. J’adore Maisons du Monde ou alors Casa, mais c’est vrai qu’une fois qu’on a fait le tour, plus besoin d’y aller pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Là le problème ne se pose pas.
2 – Les produits et l’ambiance de la boutique sont uniques. Tous les produits sont dessinés pas Søstrene Grene, même les dessins des papiers cadeaux! On ne retrouvera jamais les mêmes articles ailleurs. On y trouve de tout : de la décoration d’intérieur, de la papeterie, des emballages cadeaux, des travaux manuels, des ustensiles de cuisine et des jouets pour enfants. Il y ‘a même des bonbons et des épices. Et la boutique est pensée de manière à ce qu’on s’y sente comme dans un cocon : les éclairages sont travaillés intelligemment et les mises en place sont naturelles et originales.
3 – Les prix. On peut vraiment se lâcher et se faire plaisir. Les prix excèdent rarement la dizaine d’euros. Par contre il y a des centimes qui mériteraient d’être arrondi : gomme à 0,23cts 🤔😂 Alors à ce prix là, ce n’est certes pas fabriqué en Europe, cependant Søstrene Grene s’applique à faire respecter à ses fournisseurs des conditions de travail respectables à leurs employés.
Donc tout ceci arrive à la Galerie Espaces Fenouillet pour le plus grand plaisir des Toulousains. En tant qu’architecte, j’aimerai qu’il y ait beaucoup plus d’objets déco et de mobilier, mais il y’a quand même de belles affaires à faire de ce côté là : j’ai repéré des petits fauteuils crapaud et des dessertes en bois et métal à des prix à tomber parterre. Mais comme je vous l’ai dit, les articles sont renouvelés très souvent, donc dépêchez vous!

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

UN INTÉRIEUR QUI FAIT VOYAGER

INSPI DÉCO, INSPIRATIONS
INspiration travel
J’adore voyager, si je le pouvais, je passerais ma vie à voyager. C’est un des rêves que je souhaite réaliser d’ailleurs : vivre et travailler en voyageant. Mais en attendant que tout cela se mette en place, j’aime ramener le voyage dans mon quotidien, c’est à dire dans ma déco.
Voici donc mes 10 conseils et astuces pour transformer votre intérieur en invitation au voyage :

1

Rapportez des souvenirs de vos voyages, ou faites en rapporter par vos amis. Mais réfléchissez à l’ensemble que cela donnera dans votre intérieur. Personnellement, je n’aime pas les bibelots, les objets uniquement décoratifs, je préfère les objets utiles alors j’accumule les boîtes, les assiettes ou encore les vides poches.

2

Décorez vos murs avec des mappemondes et épinglez les endroits où vous êtes déjà allés et ceux où vous aimeriez aller. Il y a même des cartes à gratter!

3

Jouez sur les fuseaux horaires différents du monde avec plusieurs horloges réglées diferemment.

4

Installez un hamac! De préférence un hamac venu d’Asie ou alors du Brésil. C’est l’accessoire préféré du baroudeur, moins cher qu’une chambre d’hôtel et plus confortable qu’un tapis sur le sol, hamac = voyage à coup sûr.

5

Si vous aimez les affiches vintage ou encore des affiches très graphiques, il y a énormément de créations mettant en scène des villes aux quatre coins du monde, il suffit de jeter un oeil sur Pinterest.

6

Pour donner un style résolument exotique à votre intérieur, user de coussins, tentures et tapis aux tissus venus d’ailleurs.

7

Trouvez des idées originales pour accrocher vos photos imprimées de vos derniers voyages.

8

Les valises sont synonymes de voyage. Trouvez-en des vintage et utilisez-les comme malles pour ranger tout votre bazar

9

Quoi de mieux qu’un globe pour rêver de son prochain voyage? C’est l’accessoire déco obligatoire, il y’en a même des lumineux pour joindre l’utile à l’agréable.

10

Les pancartes avec le nom des villes et le nombre de kilomètres qui vous en sépare est également une bonne idée, et cela permet de se rendre compte à quel point nous sommes minuscules sur cette planète.

À LA DÉCOUVERTE DE LA FARNSWORTH HOUSE DE MIES VAN DER ROHE

ARCHI, DÉCOUVERTE, USA, VOYAGE
DSC09339.JPG
Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’une oeuvre magistrale de l’architecture moderne : la Farnsworth House de l’architecte américain Mies Van Der Rohe. Cette maison est un « classique » on l’étudie forcément à un moment donné l’École d’Architecture. J’ai eu la chance de la visiter en 2014 lors d’un voyage à Chicago, et il faut le vouloir pour aller la visiter : réserver sur internet, payer, louer une voiture et faire plus d’une heure de route depuis Chicago pour la trouver, là, dans sa clairière, magnifique.
La visite était juste magique! Peine d’histoires et d’anecdotes. On apprend que MVDR (Mies Van Der Rohe) a eu carte blanche pour construire cette maison de vacances, c’est donc du « pur » MVDR, la quintessence de son art, de son génie. On y apprend aussi qu’elle a été inondée plusieurs fois malgré le fait que l’architecte avait prévu ce scénario en la surélevant de plusieurs centimètres (mais pas assez) ; après un procès gagné par MVDR, la propriétaire a fini par vendre la maison. Véritable bijoux d’architecture, de nombreux curieux s’infiltraient dans le parc afin de pouvoir admirer cette superbe maison. Finalement la maison a été vendue aux enchères à un mécène qui en a fait un « musée ». Grâce à lui et à l’aide du petit fils de l’architecte, la maison a entièrement été remeublée avec le mobilier de MVDR et comme celui-ci l’avait imaginé (la première propriétaire avait voulu y installer ses propres meubles, pas gyga-top…) Aujourd’hui la maison est splendide et c’est un bonheur et un privilège que de pouvoir la visiter.
Ah oui! Petit détail : elle a été construite dans la fin des années 40, incroyable non?

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC